SNF AGRICULTURE mène des recherches et des essais de terrain approfondis sur les grandes cultures et l’horticulture partout dans le monde.

SNF s’associe à ses clients pour examiner les résultats découlant de l’utilisation de ses produits et valider les performances agronomiques et financières.

En 2017, le département d’horticulture de l’Université de Géorgie à Tifton, en Géorgie, a réalisé un essai plein champ de FLOBOND™ DI 2010 sur les poivrons Aristote (semence de la société Seminis) par une irrigation goutte-à-goutte. Pendant l’essai, des capteurs d’humidité du sol ont été utilisés pour déterminer la teneur totale en humidité du sol sur les cultures avec et sans l’utilisation du produit FLOBOND™ DI 2010.

Les parcelles traitées avaient une teneur volumétrique en eau du sol (VWC) plus élevée que les parcelles témoins (non traitées), avec une mesure effectuée à une profondeur de 8 cm. Cette indication du mouvement de l’eau vers l’extérieur et vers le bas à travers le parterre est obtenue par l’utilisation du produit FLOBOND™. Les résultats suggèrent que l’eau s’écoule plus rapidement vers le rang planté (bords) des parterres dans les parcelles traitées que la situation du témoin. Les plantes traitées étaient plus vigoureuses et présentaient généralement une meilleure couleur que les plantes témoins.

EN SAVOIR PLUS

En 2017, Delta F.A.R.M. et SNF, en coopération avec John McKee (producteur), ont effectué un essai sur le terrain dans le domaine du coton pour évaluer le rendement et la rentabilité avec un ajout de polyacrylamide granulaire (PAM) appliqué par voie aérienne, technique connue pour réduire la battance et améliorer l’infiltration de l’eau.

L’utilisation du PAM a visiblement réduit la formation de croûte de battance, comme constaté lors des évaluations du sol en cours de saison. De plus, les données des capteurs d’humidité du sol ont confirmé des hausses d’infiltration d’eau, tout en prouvant un potentiel d’amélioration du rendement et de la rentabilité.

EN SAVOIR PLUS

En 2016, une étude contrôlée a été réalisée au complexe de serres d’horticulture ornementale de l’université de Géorgie à Athens, aux Etats-Unis. Des plants d’hibiscus acetosella (Cranberry Hibiscus) ont été cultivés et divers essais ont eu lieu : un témoin (sans traitement) et des plants avec application du produit AQUASORB™ dans le substrat, respectivement avec 1,78 kg/m3 (3lbs/yd3) et 2,37 kg/m3 (4lbs/yd3).

Les résultats ont permis de conclure que la taille des hibiscus était plus importante pour les plants traités avec AQUASORB™ que pour les plants témoins. En outre, le besoin en volume d’eau d’irrigation a considérablement diminué lorsque l’on augmentait le taux d’AQUASORB™.

EN SAVOIR PLUS

Du polyacrylamide (PAM) a été injecté dans une tête de puits lors de l’inondation initiale d’une rizière. Le PAM a été appliqué sur 3 blocs de 40 acres avec des témoins contigus. Les relevés du moniteur de rendement ont montré une augmentation moyenne de 5.5 boisseaux par acre dans les champs où le PAM a été appliqué.

« Ajouter du PAM a permis de rehausser l’homogénéité de ma rizière en maintenant à un niveau stable les engrais et les produits chimiques qui sont appliqués avant l’irrigation ; ceci a également contribué à la réduction de la quantité de sédiments dans la partie inférieure du champ. » — Buddy Allen

À l’automne 2015, AQUASORB™ a été ajouté en fin de saison dans les cultures de maïs doux. En moyenne, la tension du sol mesurée dans les champs traités était de 15 kPa inférieure à celle des champs non traités. Cela a engendré de meilleures propriétés en matière d’infiltration et de rétention de l’humidité disponible.

En 2014, la pépinière Acosta Farms de Miami, en Floride, étudiait les méthodes d’amélioration de la gestion de l’eau et de réduction de l’utilisation d’engrais, ainsi que le moyen de prolonger la durée de conservation des plants. Un essai sur le terrain a été réalisé sur des palmiers Roebelenii avec une application de 1,78 kg/m3 (3 lbs./yd3) d’AQUASORB™ KB dans le sol. L’engrais Florikan® 18-6-8 a également été appliqué à un taux de 51 g/pot pendant la période d’essai de 180 jours.

Les résultats ont montré que les palmiers traités avec AQUASORB™ développaient une croissance des racines plus rapide et harmonieuse et étaient moins saturés d’eau.

« Les plants traités avec AQUASORB™ ont un meilleur système racinaire que le témoin. De même, le sol est mieux hydraté avec AQUASORB™. Les palmiers ont plus de feuillage et 4 à 5 semaines d’avance dans leur développement par rapport au témoin. » — Bienvenido Suero